En avant, route !

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

22.90 TTC

Alix de Saint-André a pris trois fois la route de Compostelle. La première fois, elle est partie de Saint-Jean-Pied-de-Port, sur le chemin français, avec un sac plein d’idées préconçues, qui se sont envolées une à une, au fil des étapes. La deuxième fois, elle a parcouru le «chemin anglais» depuis La Corogne, lors d’une année sainte mouvementée.

Catégories : ,

Description

Alix de Saint-André a pris trois fois la route de Compostelle. La première fois, elle est partie de Saint-Jean-Pied-de-Port, sur le chemin français, avec un sac plein d’idées préconçues, qui se sont envolées une à une, au fil des étapes. La deuxième fois, elle a parcouru le «chemin anglais» depuis La Corogne, lors d’une année sainte mouvementée.
L’ultime voyage fut le vrai voyage, celui que l’on doit faire en partant de chez soi. Des bords de Loire à Saint-Jacques-de-Compostelle, de paysages sublimes en banlieues sinistres, elle a rejoint le peuple des pèlerins qui se retrouvent sur le chemin, libérés de toute identité sociale, pour vivre à quatre kilomètres-heure une aventure humaine pleine de gaieté, d’amitié et de surprises.
Sur ces marcheurs de tous pays et de toutes convictions, réunis moins par la foi que par les ampoules aux pieds, mais cheminant chacun dans sa quête secrète, Alix de Saint-André, en poursuivant la sienne, empreinte d’une gravité mélancolique, porte, comme à son habitude, un regard à la fois affectueux et espiègle.

1 avis pour En avant, route !

  1. Note 5 sur 5

    mlle-cassis

    Moi-même randonneuse amateure partant chaque année faire mon petit bout de chemin (et quelques autres) par tranches de quelques jours, j’ai eu un plaisir incroyable à écouter ce livre (car oui, je pratique la lecture audio… pendant que je marche!), lu par l’auteure elle-même. Principes de plaisir et de réalité se rencontrent et se télescopent (odeurs mêlées de pieds et de baume du tigre le soir à l’étape, beauté des paysages le matin à l’aurore, bonheur absolu d’un simple morceau de pain avec du fromage), toujours avec humour et recul sur soi-même. C’est sincère, c’est juste. Et ça donne juste envie de prendre deux mois de congé pour enfiler son sac à dos au plus vite.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show cart

Panier