Photo par par  @juanluismori

Crédentiale ou créantiale : le carnet du pèlerin

Photo par par  @juanluismori
Photo par par @juanluismori

Historique :

Initialement la créantiale, remise par l’église, faisait office de lettre d’accréditation pour tous ceux qui se rendaient à Compostelle. Elle attestait de la condition de pèlerin et pouvait permettre de trouver gite et couvert et d’être exonéré de certaines taxes de passage.

Quelle différence entre la crédentiale et créantiale ?
La crédentiale est délivrée par les associations jacquaires, parfois sous condition d’adhésion à l’association. Les prix pratiqués sont très divers.
La créantiale, elle est délivrée par l’Eglise catholique.

Où se procurer son carnet du pèlerin ?
Pour une crédentiale
, vous pouvez vous adresser à une association jacquaire située près de chez vous.
Pour une créantiale, vous pouvez contacter le diocèse de la ville de départ (service des pèlerinages). Si vous partez du Puy-en-Velay, vous pouvez retirer la votre à la fin de messe de bénédiction des pèlerins, ou pendant les heures d’ouverture de la sacristie (voir le site de la cathédrale du puy).

Sur le net, vous pouvez également obtenir la crédentiale  auprès de certains organisme comme :

Où et quand faire tamponner sa crédentiale ?
Généralement, les pèlerins font tamponner leur carnet, dans l’hébergement où ils font étape. Mais il n’y a aucune règle en la matière, vous pouvez donc indifféremment vous adresser à l’épicerie du village, au restaurant, à l’église…

A quoi sert la crédentiale ?
En France, elle vous sera rarement demandée pour accéder aux hébergements qui jalonnent le chemin. En Espagne, elle devient nécessaire et on vous la réclamera très souvent, notamment pour les hébergements publics ou associatifs.
La crédentiale, c’est aussi un passeport pour obtenir la « Compostela ». La compostela est une attestation qui est remise au pèlerin lors de son arrivée à St-Jacques-de-Compostelle. Elle est rédigée en latin et délivrée par le bureau des pèlerinages :
Accueil tous les  jour de 9 h 00 à 21 h 00 au Bureau d’Accueil des Pèlerins : Oficina de Acogida del Peregrino – rua do Villar n°l – Santiago.
« Nous assurons ici l’accueil des Pèlerins, nous leurs remettons le dernier cachet et leur concédons la COMPOSTELA qui est la certification officielle, pour ceux qui font le pèlerinage « pietatis causa », c’est-à-dire en donnant un sens chrétien — au moins religieux — au pèlerinage, et qui parcourent au moins les cent derniers kilomètres (à pied ou à cheval) ou les deux cents derniers à vélo. »
 »

Un joli souvenir :
Tout au long de votre voyage, les tampons de vos différentes étapes vont venir enrichir votre credentiale. Témoin des efforts réalisés, à votre retour vous pourrez alors, vous remémorer le chemin parcouru.
Pour le voyageurs au très long cours, partis par exemple du Danemark, d’Allemagne ou d’un pays lointain, le nombre de pages (ou de cases) est bien souvent insufisant…  Certaines crédentiales font plusieurs mètres de longs

Credencial-del-peregrino-CaminodeSantiago2013-theWay-CaminodeSantiago-pilgrims-Compostela-peregrinos
Photo par @xperia77
Attention, la crédentiale ne remplace en aucun cas, une pièce d’identité officielle (Carte d’identité, passeport). Elle n’ouvre droit à aucun droit particulier hormis l’accès à certains hébergements et/ou une tarification réduite (surtout en Espagne)

Comments:0

Laisser un commentaire