Rocky, chein détecteur de punaises de lit

Rocky contre les punaises de lits

Les punaises de lits sont un fléau qui touche les hébergements touristiques situés sur le chemin de St-Jacques-de-Compostelle. Très répandues dans les hôtels New-yorkais, la recrudescence de cette bête indésirable commence à vraiment être un problème. On la retrouve sur les chemins de randonnées, mais aussi dans des hôtels de toutes les gammes.

Sur le chemin de St-Jacques-de-Compostelle ce sont les pèlerins/randonneurs qui sont malgré eux, le principal vecteur de propagation.

C’est une petite bête marron que l’on retrouve dans les literies, qui est particulièrement résistante (puisque elle peut vivre deux ans sans se nourrir) et dont la prolifération peut être problématique puisque exponentielle.

Dans la panoplie des outils qui permettent de lutter efficacement contre les punaises de lits, il y en a un peu pour le moins surprenant et inattendu : le chien détecteur de punaises.

A l’énoncé d’un tel titre, on peut croire à un canular tellement l’idée peut prêter au sourire ou au scepticisme et pourtant le sujet est vraiment très sérieux.

Le chien a un odorat beaucoup plus développé que l’être humain, cela s’explique par une physiologie différente :
 » La taille de ses cavités nasales est environ trente fois plus grande que chez l’homme et la surface de la muqueuse olfactive, qui varie beaucoup en fonction de la race, est de huit à vingt fois supérieure à celle de l’homme (85 à 200 cm2 contre 10 cm2). Il possède dix fois plus de cellules olfactives et quarante fois plus de neurones consacrés à l’odorat que l’homme. À noter que ce sens est discriminant (le chien est capable de déceler et de suivre une odeur précise parmi une multitude d’autres odeurs, même si celle-ci est en proportion infime), capacité largement utilisée par l’homme pour les recherches de drogues, explosifs, personnes disparues, chasse, etc. » Source Wikipédia

Julie a décidé d’en faire son métier et accompagné de son fidèle compagnon, Rocky, elle inspecte à la demande les établissements de toutes sortes.  Rocky est un labrador croisé lévrier qui a été formé à la détection de punaises en Floride. Sous les ordres de sa maîtresse, il renifle les moindres recoins à la recherche d’une odeur suspecte.
Plusieurs paramètres peuvent rendre cette détection délicate. En effet, les odeurs sont volatiles et sensibles à la chaleur, aux courants d’air, à la climatisation… et c’est le rôle de Julie que d’analyser tous ces facteurs influant pour guider au mieux son compagnon à quatre pattes.

Rocky, chein détecteur de punaises de lit
Rocky au travail avec sa maitresse

Munie d’une long stick, elle indique à Rocky les différents points susceptibles de cacher la bête indésirable. Rocky a besoin d’un maximum de concentration et d’aucun élément perturbateur pour être totalement efficace. Aussi, c’est seulement en binôme, pièce après pièce que le duo réalise la détection. Rocky a parfois besoin de repos après plusieurs pièces pour garder en efficacité.
D’après Julie, si toutes les conditions sont réunies, son efficacité se situe entre 95 et 98%.

A l’issue de ce travail, soit aucune punaise n’a été détectée, soit les nids d’infestation sont pointés de façon assez précise. Petit détail… Rocky ne peut rester sur un échec, s’il n’a rien détecté pendant sa visite, Julie cache dans une pièce, des petites fioles contenant l’ennemi tant redouté et simule une recherche en situation réelle.
Nous avons pu assister à cette phase et nous avons été littéralement scotché par l’efficacité du museau de Rocky. A chaque fois, il  marqué de façon rapide et très précise les caches où Julie avait caché ses petites fioles.

Dans le cas ou Rocky aurait détecté des punaises, Julie est force de conseils pour arriver à éradiquer la bête de façon efficace et définitive.  Elle ne vous vendra aucun produit miracle (pour qu’il n’y ait pas de conflits d’intérêts) mais saura vous guider dans la jungle des propositions (parfois malhonnête) pour vous débarrasser de l’insecte malfaisant.

Quand au coût d’une telle opération, il reste modeste en regard de tranquillité obtenue, il vous faudra compter environ 20€ par pièce (hors frais de déplacement), mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

Plus d’infos sur le site de Julie et Rocky

Un article proposé par Benoit

Hébergeur depuis plus de 10 ans sur la voie du Puy, randonneur et passionné de nouvelles technologie

Comments:0

Laisser un commentaire